Accueil » Ville de culture » Histoire du village » La fanfare du Bourg-Dun

La fanfare du Bourg-Dun

 La fanfare municipale du Bourg-Dun fut créée le 22 novembre 1852 pour divertir la population et animer les diverses manifestations ayant lieu dans la commune. A cette date, la fanfare fut confiée à monsieur Victor Hautot, marchand mercier.

En 1873, la fanfare subit une profonde réorganisation. A la Sainte Cécile de l’année 1888, celle-ci reçut officiellement une nouvelle bannière des mains de Mme Vadcar-Morel.

La fanfare est alors très fréquemment sollicitée. Ainsi, l’on fêta le centenaire de la Révolution, l’anniversaire de la prise de la Bastille (pour la première fois dans la commune), le centenaire de la Réunion des Etats généraux, et enfin, le centenaire de la proclamation de la Ière République. D’autres manifestations périodiques comme le traditionnel hommage au monument aux morts se déroulaient également avec le concours de la fanfare.

 

Enfin, celle-ci organisait divers concerts et galas de bienfaisance. Lors de celui en date du 28 août 1887, une pièce de théâtre fut jouée à l’Hôtel de Dieppe, qui se situe à la place de l’actuelle Auberge du Dun. Le député radical-socialiste Jules Steeg, alors en séjour au Bourg-Dun présida la fête.

A l’occasion de la kermesse du 11 août 1929, deux chansons furent composées par M. Henry Golant :La chanson du Bourg-Dun et Au Bourg-Dun.


 

Venir au Bourg-Dun en Normandie

Tourisme, Hébergement & Activités